créations > le répertoire

LE BESTIAIRE D'HICHEM

L'ERRANCE EST HUMAINE & LE BESTIAIRE D'HICHEM

Dans un seul espace, deux spectacles forains et intimistes de Jeanne Mordoj.
Une invitation à observer nos errements les plus secrets et à traverser les apparences.

Dans une arène qui nous rapproche des artistes, un acrobate et une équilibriste, nous emmènent en un voyage joyeux et troublant dans l’étrangeté animale. Ce spectacle avec peu de mots, où les corps parlent, nous met nez à nez avec l’énergie brute des bêtes.

Une ode vibrante à l’imagination vive, que l’on ait six ans ou que l’on soit plus grand.

Tel un montreur d’animaux forains, Hichem expose les animaux qui vivent en lui.

Sans masques ni artifices, il change de nature et devient quadrupède, oiseau, primate. L’acrobate ne singe pas la bête, mais par une posture, un regard, un bond saisissant de vérité il impose sa présence, son esprit. L’exubérance joviale du chien nous fait rire.

Le balancement mélancolique du chimpanzé nous émeut. La noblesse étonnée de l’échassier au sol nous captive, et la puissance flegmatique du fauve impassible nous fascine. Ils nous font frémir aussi par leur sauvagerie indomptable et leurs sauts imprévisibles, jusqu’à nous effleurer.

L’espace aussi est plein de surprises, l’estrade a des trappes secrètes et fait apparaître tout à coup la complice d’Hichem. Cette fille énigmatique joue avec lui, se joue de lui le temps d’une chanson, puis s’évapore et revient encore. Une partie de cache-cache s’engage pour mieux s’apprivoiser et se trouver l’un l’autre.

Ce bestiaire vivant plein d’humour revigore l’imaginaire et l’ouvre aux histoires possibles. On peut y lire un conte merveilleux où le héros est victime d’un ensorcellement, une fable fantastique avec une créature à la fois homme et bête, une aventure drolatique de transe initiatique, ou encore le rêve d’un jeune homme qui lâche la bride à ses démons personnels. A moins qu’il ne s’agisse d’un jeu pour être plus libre. 

Les spectacles forains avec des animaux savants nous confronte au prodige de l’animal aussi « intelligent » que l’humain.  Jeanne Mordoj nous présente le prodige de l’humain aussi « instinctif » que l’animal. Comme lui, présent au réel, simplement là. Source de surprise et d’émerveillement. Le Bestiaire d’Hichem transmet aux plus jeunes le goût de jouer intensément, de s’inventer hors des sentiers battus, d’oser franchir la barrière des conventions. Aux autres, il rappelle qu’une fois l’enfance derrière soi, il faut s’amuser à créer, pour continuer à se découvrir et se connaître.

Accessible dès 6 ans, Le Bestiaire d’Hichem interroge les notions de transgression et de transformation. Des questionnements qui auront certainement une résonance particulière chez les enfants qui entrent précisément dans l’âge où il leur est demandé d’être raisonnables.

création et mise en scène Jeanne Mordoj  interprétation Hichem Chérif et Julia Brisset  création musicale et régie son Mathieu Werchowski  création lumières Jean-Yves Courcoux scénographie Jeanne Mordoj et Yvett Rotscheid costumes Yvett Rotscheid  construction Silvain Ohl  régie lumière et construction Manuel Majastre régie générale et régie plateau Eric Grenot

 

LE BESTIAIRE D'HICHEM & L'ERRANCE EST HUMAINE sont une production compagnie BAL en coproduction avec Le Cirque-Théâtre d'Elbeuf, pôle national des arts du cirque de Normandie. Les Subsistances, laboratoire international de recherche artistique – Lyon, Les 2 Scènes, scène nationale de Besançon, Tandem, scène nationale - Douai, Le Carré, scène nationale du pays de Château-Gontier, Le Carré Magique, pôle national cirque en Bretagne - Lannion Trégor.
Avec le soutien du Cube / cie La Belle Meunière - Hérisson, de l’Académie Fratellini, centre d’art et de formation aux arts du cirque, du Plus Petit Cirque du Monde - Bagneux , de Crying out Loud - Londres (GB) et de la Ville de Besançon, du Département du Doubs, de la région Bourgogne-Franche-Comté , de la DRAC Bourgogne-Franche-Comté au titre de l’aide au projet et du Ministère de la Culture – commission nationale d’aide à la création pour les arts du cirque.

La compagnie BAL est soutenue par la DRAC Bourgogne-Franche Comté.

 

Photo © Géraldine Aresteanu

20181114_0080.jpg
20181114_0073.jpg
20181115_0112.jpg